16 excellents conseils à suivre pour visiter la Russie

Si vous prévoyez un voyage en Russie, mieux vaut d’abord connaître quelques règles de bonne conduite. Elles vous permetteront de vous fondre dans la masse. Abandonnez la casquette des touristes et portez la chapka des Russes !
Author's Avatar
16 excellents conseils à suivre pour visiter la Russie

Illustrations de Julie Guillot

Grâce à l’essor des compagnies aériennes low cost, le monde n’a jamais été aussi petit. Mais ce n’est pas parce qu’on voyage à l’étranger que l’on doit oublier les règles de bonnes conduites. C’est d’autant plus vrai quand on débarque dans un pays aux us et coutumes différents des nôtres ! Nous vous avons préparé un petit mode d’emploi du parfait touriste, histoire de ne pas ne pas froisser les Russes et de montrer votre respect à l’égard de leur culture si vous prévoyez un voyage en Russie. Voici quelques simples règles à suivre avant de visiter la Russie. 

À votre arrivée en Russie

1. Apprenez le cyrillique

Le russe n’est certainement pas une langue facile. Entre les déclinaisons, les aspects du verbe et l’accentuation, il y a de quoi perdre son latin. L’alphabet en revanche est relativement simple à apprendre, et le connaître avant de visiter la Russie vous permettra de déchiffrer panneaux et informations (presque) aussi vite que les locaux.

2. Ne souriez pas

En Russie, on ne sourit généralement qu’aux gens qu’on connait. Les employés sourient donc rarement aux clients, et vice versa. Dans la rue également, il n’est pas conseillé de sourire aux passants. Vous trouvez ça étrange ? L’explication est pourtant simple : pour les Russes, un sourire est l’expression d’un sentiment honnête de bienveillance. Comment exprimer sincèrement un tel sentiment à de parfaits inconnus ? Sourire sans raison est tout simplement perçu comme un signe de stupidité.

3. Ne soyez pas trop polis

Dans la continuité du sourire, les Russes sont avares de formules de politesse. Ainsi, ne vous excusez pas dès que vous frôlez ou bousculez quelqu’un, dans la rue ou le métro. De même, évitez les mercis à répétition lorsqu’on vous tient la porte ou lorsqu’on s’écarte pour vous laisser passer.

4. Ne défiez pas la police

Comme partout dans le monde, le rôle de la police est de maintenir l’ordre public. C’est particulièrement vrai en Russie, où les forces de l’ordre ont la réputation d’être plutôt zélées. Ce n’est pas qu’une légende : la police n’est pas là pour rigoler. Des policiers dévorés par l’ennui ont parfois tendance à multiplier les contrôles d’identité pour s’occuper – en particulier auprès des étrangers. Alors évitez si possible tout contact visuel appuyé ou tout sourire, pour ne pas trop paraître suspects (autrement dit : avoir l’air de touristes). Dans tous les cas, gardez toujours votre passeport sur vous : c’est une règle d’or lorsqu’on décide de visiter la Russie.

5. Emportez des vêtements appropriés

Pour ne pas finir comme Napoléon, vaincu par l’hiver russe, anticipez la saison et le climat ! Il ne fait pas toujours froid en Russie, et pas partout, mais manteaux de fourrure et chapkas sont le meilleur moyen de ressembler à des Russes en hiver. Si vous allez au théâtre ou au ballet à pied en pleine tempête de neige, sortez avec vos bottes et apportez des chaussures confortables dans votre sac pour vous changer sur place.

Au restaurant

6. Mangez à la russe

Les Russes aiment se retrouver dans les petites cantines locales – les stolovaya (столовая) – pour déguster les plats traditionnels : bortsch, pirojkis et encore pelmenis. Fréquenter ce genre d’endroits à l’heure du repas est le meilleur moyen de ne pas s’afficher comme des touristes en manque de malbouffe.

Vous ne pourrez pas à côté du Samovar si vous décidez de visiter la Russie

7. N’attendez pas les serveurs

Voici comment on reconnait des touristes dans un restaurant russe. Ils sont capables d’attendre de longues minutes à l’entrée avant d’être placés. Puis d’attendre qu’on leur donne le menu, qu’on vienne prendre leur commande et qu’on leur serve le repas. Enfin, ils attendent qu’on leur apporte l’addition avant de partir. Cela peut faire beaucoup de temps d’attente. Les Russes sont moins patients. Souvent, ils s’installent eux-mêmes à une table libre. S’ils repèrent un menu quelque part, ils se lèvent pour le prendre. Ils font leur choix en quelques minutes avant d’appeler le serveur. Dès qu’ils ont fini, ils n’hésitent pas à demander l’addition et partent aussi vite qu’ils sont arrivés.

8. Débarrassez-vous de vos manteaux

Rares sont les Russes à poser leur manteau sur le dossier de leur chaise. C’est également souvent perçu comme une habitude de touristes. Certains restaurants disposent d’un vestiaire (гардероб ou garderob, directement importé du français !). N’ayez pas l’air choqué si on vous demande d’y déposer vos manteaux, voire vos sacs. Dans tous les autres cas, il y aura toujours quelques portemanteaux dans la salle pour y accrocher vos vêtements.

9. Laissez un pourboire

Voilà une habitude peu française. En Russie, notamment au restaurant, le pourboire est conseillé. Vous pouvez laisser environ 10 % de la note, ou directement un billet de 100 roubles (1,30 euro environ*). Attention aux malentendus ! Par exemple, si l’addition est de 800 roubles (environ 11 euros) et que vous donnez un billet de 1 000 roubles (14 euros environ) en disant merci (спасибо – spasibo), vous ne récupérerez pas la monnaie. Le serveur prendra le remerciement comme un signe qu’il est inutile de lui rendre la différence. La preuve que la politesse en Russie s’exprime différemment qu’en France.

*taux de conversion euros-roubles en mai 2018

Dans les magasins

10. Ne passez pas vos nerfs sur les portes

Voilà quelque chose qui peut être une grande source d’énervement pour les étrangers : certains centres commerciaux disposent de plusieurs portes, mais une seule peut s’ouvrir. On reconnait alors facilement les touristes. Ce sont ceux qui s’acharnent sur toutes les portes jusqu’à trouver la bonne. Il suffit généralement de suivre les flèches sur les vitres qui indiquent celle qui s’ouvre.

11. Payez en espèces

En Russie, la culture de l’argent liquide est encore très présente. En dehors des grandes villes, il n’est pas rare qu’un magasin n’accepte pas les paiements par carte. Lorsqu’on voyage en Russie, il est toujours bienvenu de donner le compte juste en liquide pour faciliter la tâche des employés. Un billet de 5 000 roubles pour quelques centaines de roubles d’achats peut vite les mettre dans l’embarras.

Visiter la Russie en train

12. Aventurez-vous !

Visiter la Russie, ce n’est pas uniquement se balader à Saint-Pétersbourg et Moscou. Si vous prenez le train pour vous aventurer dans l’immense Sibérie, vous risquez de vous faire aussitôt adopter par les Russes. Rares sont encore les touristes à visiter les régions excentrées du plus grand pays du monde.

13. Voyagez en troisième classe

Oubliez les compartiments luxueux et confortables. Si vous décidez de visiter la Russie en train, privilégiez la troisième classe, dite platskart (плацкарт). Dans ce compartiment de 54 couchettes, le confort est certes basique, mais c’est la vraie expérience russe. Un moment inoubliable !

14. Faites chauffer le samovar

Quand vient l’heure de manger ou de boire, faites chauffer le samovar comme les Russes. Situé en tête de chaque wagon, ce gros récipient d’eau chaude permet de préparer thés et nouilles bouillies en quelques minutes. De quoi manger et boire comme de vrais Russes en voyage !

Chez des Russes

15. Enlever vos chaussures

Si vous êtes invités chez des Russes, enlevez impérativement vos chaussures avant d’entrer. Dans le cas contraire, vous risquez d’insulter vos hôtes. Ceux-ci vous proposeront généralement des pantoufles en échange. Vous vous sentirez immédiatement chez vous !

Quelques règles à observer si vous êtes invités chez l'habitant en Russie

16. Ne venez pas les mains vides

Que vous soyez invités pour boire un thé ou pour le dîner, ne venez jamais les mains vides. Apportez quelques fleurs, des biscuits ou une bouteille de vodka pour remercier vos hôtes de leur hospitalité.

Bonus 100 % russe (pour les plus téméraires !)

Si vous décidez de visiter la Russie au beau milieu de l’hiver, voici la solution ultime pour ne pas passer pour des touristes. Si votre santé vous le permet et que vous n’avez pas froid aux yeux (ni ailleurs), rejoignez un groupe de Russes courageux pour une baignade en eau glacée. C’est littéralement le meilleur moyen de briser la glace !

Parlez russe comme vous l'avez toujours rêvé
Cliquez ici pour commencer

Sur le même sujet

Parlez comme un vrai russe grâce à ces 15 mots et expressions

Parlez comme un vrai russe grâce à ces 15 mots et expressions

Suite à de longs mois de voyage à travers le plus grand pays du monde, j’ai apprivoisé petit à petit la féroce langue russe. L’exercice ne se limite pas à un domptage de lettres exotiques. Ni à un dressage de règles grammaticales tordues. Parfois, une simple expression russe bien placée peut faire la différence. En voici 15 !
Préparez-vous pour l’été russe – en seulement 4 étapes

Préparez-vous pour l’été russe – en seulement 4 étapes

La Russie accueillera cet été le plus grand évènement sportif au monde, des supporters venus du monde entier… et peut-être vous. Seulement, le voyage risque d’être compliqué si vous ne parlez pas russe. Heureusement, nous avons pensé à tout ! Voici comment préparer au mieux votre été en Russie… en seulement 4 étapes !
Ces 6 villes russes à découvrir absolument

Ces 6 villes russes à découvrir absolument

Et si au lieu de suivre les touristes à Moscou et à Saint-Pétersbourg, on changeait de cap ? La Russie est tellement grande et surprenante qu’elle mérite qu’on s’attarde également dans des régions plus reculées. Voici 6 villes originales à ajouter à un périple en Russie.
Author Headshot
Arnaud Bernier
Arnaud est un ch’ti junkie des langues. Suite à son exil à la Réunion à l’âge de dix ans, il a pris conscience de la beauté et de la diversité des cultures. Devenu aujourd’hui blogueur passionné et voyageur insatiable, il est particulièrement fasciné par le monde russophone et rêve parfois de tout plaquer pour élever des ours en Sibérie.
Arnaud est un ch’ti junkie des langues. Suite à son exil à la Réunion à l’âge de dix ans, il a pris conscience de la beauté et de la diversité des cultures. Devenu aujourd’hui blogueur passionné et voyageur insatiable, il est particulièrement fasciné par le monde russophone et rêve parfois de tout plaquer pour élever des ours en Sibérie.
Quelle langue désirez-vous apprendre ?